Les jardins de l'ouest (le blog de la famille)

Les jardins de l'ouest (le blog de la famille)

Hibiscus

L'hibiscus
commun des jardin, ou hibiscus Syriacus,
autrement appelé Althéa,

 

H01a.jpg

H02a.jpg

 

Cet arbuste d'été est rustique dans nos régions, et sa couleur d'origine est mauve,

Aujourd'hui nous trouvons d'autres coloris tels que rose, blanc, rouge, bleu ou
encore bicolore.

 

Il est de croissance assez lente.

 

Sa floraison s'échelonne de juillet à septembre.

 

Adulte il peut mesurer de 1 à 3 m de haut et 1 à 2 m de large.

 

Il s'acclimate à presque tous les sols et  toutes les expositions.

 

Il est possible de le tailler en fin d'hiver.

 

On peut le multiplier soit par bouturage (herbacé en mai-juin, ligneux en août), greffage ou semis.

 

Je vous avoue, je suis malade, je suis atteint d'une hibiscite aigue, maladie qui provoque chez moi une irrésistible envie de semer et planter des hibiscus partout.

Je sais c'est terrible mais je me soigne (et ma femme se charge aussi de m'aider dans ma thérapie,en me freinant « légèrement »).

 

C'est pour cette raison que je privilégie le semis, mais effectivement je pense que je me risquerai au bouturage très bientôt.

 

Concernant le semis, il faut tout d'abord récolter les graines sur l'arbre.

 

Après la floraison, les fleurs se fanent et il se forme une sorte de coque, qui va contenir les graines.

 

Il faut attendre que les coques brunissent et s'entrouvrent pour les récolter.

 

Voici notre petite récolte prélevée sur l'hibiscus mauve de mon beau père (il nous a pris en plein flagrant délit de prélèvement).

 

 

 

Une fois les coques récoltées il faut récuperer les graines qui se
trouvent dans les petits compartiments de la coque.

 

Voila nos graines débarrassées de leurs coques :

 

 

Ensuite comme beaucoups de graines et notement les graines d'arbres et d'arbustes, il faut les faire tremper dans de l'eau entre 24 et 48 heures, ce qui va ramollir l'enveloppe protectrice de la graine et favoriser la germination :

 

 

Maintenant qu'elles ont finit leur petite trempette, nous allons les égoutter à l'aide d'un papier essuie tout mis dans un égouttoir. L'essuie tout va nous servir à récupérer la totalité des graines d'un seul coup.

 

 

 

 

Une fois les graines récupérées, on prépare la terrine, en y versant le terreau.

Concernant le terreau, il vaut mieux utiliser du terreau spécial semis, plus
fin, et dépourvu de morceaux de bois qui pourraient géner voir empécher la germination.

 

 

Positionner les graines sur le terreau.

 

 

Enfoncer les légèrement dans le terreau.

 

 

 

Recouvrir les graines d'une légère couche de terreau.

 

 

Arroser votre terrine avec un pulvérisateur, afin de ne pas brusquer les graines.

Les arroser normalement pourraient les déplacer et les regrouper en seul endroit de la terrine.

 

 

 

Une fois la terrine arrosée, je la place sur un récipient rempli d'eau, puis je met

une mini serre au dessus.

Le récipient en dessous sert à humidifier le terreau sans trop le mouiller, puis la serre à chauffer et garder le taux d'hygrométrie constant.

 

 

Maintenant on attend que sa pousse.

 

Je n'y croyais plus, enfin j'aperçois un germe:

 

A.jpg

 

 B.jpg

 Puis des feuilles apparaissent.

 

C.jpg

 Concernant le commentaire de Man U , il n'a pas tout à fait tord.

En parallèle de la terrine noire des hibiscus de mon beau père (bonjour joli papa au passage), j'avais également semé une autre terrine de graines d'hibiscus provenant de mon jardin (la couleur étant différente).

 

D.jpg

 Je vous rassure même procédé de plantation.

 

E.jpg

Une fois les deux premières feuilles bien dépliées, nous pouvons commencer à les repiquer une première fois.

 

F.jpg

G.jpg

 Voilà le résultat.

Je vous le concède, je ne pense pas avoir la place dans mon jardin pour tout replanter.

 

H.jpg

Laissons les pousser encore un peu.

Par contre assurez vous d'une bonne entente cordiale avec le cuisinier ou la cuisinière car les plantations encombrent un peu la cuisine (surtout chez nous).

J'ai dû faire quelques concessions pour sauvez mes hibiscus (mais surtout ne le répétez pas).

 

N.jpg

 

Les troisièmes et quatrièmes feuilles sont arrivées.

I.jpg
 

Nous pouvons donc les repiquer une nouvelle fois, mais maintenant nous les replantons dans un godet individuel.

 

J.jpg

 

K.jpg

Nous pouvons enfin les mettre au grand air (et du même coup libérer la cuisine, moment tant attendu par ma femme).

 

Voici maintenant nos bébés hibiscus dans la mini serre à l'extérieur.

L.JPG

M.jpg

N'oublier pas de répandre un cordon de cendre autour de vos mini serre pour éviter l'arrivée de limaces qui se régalerons de ces pousses fraîches et tendres de nos petits hibiscus.

La cendre à l'abri de la serre naturellement car une fois mouillée son utilité se trouve réduite.

 

Bon jardinage et nous allons nous armer de patience car comme je vous l'ai dit l'hibiscus est "lent".

 

 



30/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres